Alors que les villes du monde entier ferment leurs portes pour ralentir la propagation du nouveau coronavirus, une nouvelle génération de vidéos a vu le jour sur Internet : des Italiens chantant depuis leur balcon, des policiers en Espagne jouant de la guitare lors de leurs patrouilles et des habitants d’appartements de New York chantant le « Yellow Submarine » des Beatles depuis leur fenêtre.

Des gens du monde entier ont commencé à faire de la musique ensemble depuis leurs fenêtres et leurs balcons. En tant que neuroscientifiques de la musique qui étudient comment la musique affecte notre corps et notre cerveau, nous aimerions éclairer la question suivante : pourquoi nous tournons-nous vers les instruments de musique en temps de crise ?

Une réponse universelle

La musique est universelle – aucune culture humaine n’existe sans elle. Même si nous ne faisons que tapoter ou avancer, notre réponse universelle à la musique est de nous y joindre.

Cette inclination est profondément ancrée dans la neurobiologie – le moteur neural de notre cerveau, ou système de mouvement, s’allume lorsque nous entendons de la musique, même si nous semblons rester immobiles.

Les recherches ont montré que le système moteur est particulièrement sensible au rythme, le pouls régulier de la musique avec lequel les gens font généralement des claquettes ou dansent. Le rythme joue un rôle privilégié dans la musique, il capte notre attention et nous pousse parfois à bouger sans même que nous en ayons conscience.

Faire de la musique ensemble ou seul

La capacité à s’entraîner à un rythme musical peut également être ce qui nous permet de produire de la musique avec d’autres. La musique de groupe est un phénomène remarquable du point de vue de la neurobiologie : non seulement les individus jouent de la musique ensemble, mais leur cerveau trouve le même rythme.

En ce moment il est difficile de jouer ensemble alors pourquoi pas s’entrainer de son côté en attendant mieux… Et pour cela quoi de mieux que :

  • Youtube,
  • des tutorats en ligne
  • les partitions
  • astuces

que l’on trouve sur Internet ?

Soyons réalistes, les partitions se perdent et s’abîment. En fait, je ne connais pas un seul musicien qui n’ait pas fait un cauchemar en se rendant à un concert pour constater qu’il a oublié quelque chose d’important… Et c’est souvent les partitions ou l’instrument de musique !

Un mot sur l’éthique

Nous savons tous qu’il existe des sites web et des applications qui vous permettent de télécharger et d’imprimer gratuitement des partitions protégées par des droits d’auteur. Si vous cherchez bien, vous les trouverez. Nous ne vous le recommandons pas. Les hommes et les femmes de talent qui composent ces œuvres dépendent des droits d’auteur de ces œuvres pour leurs revenus. Leur enlever leurs revenus est un vol, tout simplement. Rappelez-vous la règle d’or !

Si cette motivation n’est pas suffisante, considérez ceci : pour ne pas être poursuivis (à plusieurs reprises), les distributeurs de ces œuvres volées doivent fondamentalement changer quelque chose au produit.

Vous voulez apprendre une chanson pour vous rendre compte que la clé, le crochet principal, la ligne de basse ou même les paroles sont totalement fausses ? Pour jouer correctement une partition comme celle-ci, elle doit être juste.

Il existe une vaste gamme de ressources réputées comme par exemple Noviscore. Amusez-vous en jouant ce qui vous fera plaisir, de Bach à Bieber.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here